Emission d'une monnaie de 10€ et une de 50€ sur la Gloire.

Série débutée en 2012, qui met à l'honneur le patrimoine français sur cinq ans, consacrée aux bateaux : « Grands navires français ».
Face : sur le haut de la pièce, le cuirassé La Gloire avec ses voiles et sa cheminée. Sur la partie basse, séparée par un est un cordage, le détail de la cuirasse et des sabords. La mention « RF » est située sous le nom du bateau.
Revers : composition commune aux bâtiments militaires que l’on retrouvera sur les cinq pièces (un bâtiment militaire par an sur cinq ans) : les silhouettes des cinq bâtiments de la série surmontées d’un col bleu dans lequel vient s’insérer la valeur faciale de 50 euro ou 10 euro. Au sommet de la pièce, on peut lire la mention « les grands navires français ». Le millésime encadré des deux différents se situe sous un arc de cercle de chaînons.


  • Date : 01.07.2013BE 2013 La Gloire, faceBE 2013 La Gloire, revers
  • Valeur faciale : 10€
  • Tirage annoncé : 10 000 ex.
  • Qualité : Belle Epreuve
  • Métal : Argent 900⁄1000
    Cuivre 100⁄1000
  • Diamètre : 37mm
  • Tranche : lisse
  • Poids : 22.2g
  • Prix à l'émission : 54€

BE 2013 La Gloire, fourreauTexte Fourreau : La Gloire est considéré comme le premier cuirassé de haute mer d'occident au service de la Marine nationale Française. Cette frégate en bois de 5 630 tonnes présentait une coque recouverte de plaques protectrices en fer forgé d'environ 115 mm de la batterie à la flottaison. Rendant obsolète tous les vaisseaux de ligne alors en service. Son lancement en 1859 déclencha une course à l'armement naval. La coque en bois se détériorant cependant très vite. La Gloire fut radié du service en 1879 et détruit en 1883.



  • Date : 01.07.2013BE 2013 La Gloire, faceBE 2013 La Gloire, revers
  • Valeur faciale : 50€
  • Tirage annoncé : 500 ex.
  • Qualité : Belle Epreuve
  • Métal : Argent 950⁄1000
    Cuivre 50⁄1000
  • Diamètre : 50mm
  • Tranche : Numérotation du tirage
  • Poids : 163.8g
  • Prix à l'émission : 415€

BE 2013 La Gloire, fourreauTexte Fourreau : La Gloire est considéré comme le premier cuirassé de haute mer d'occident au service de la Marine nationale Française. Cette frégate en bois de 5 630 tonnes présentait une coque recouverte de plaques protectrices en fer forgé d'environ 115 mm de la batterie à la flottaison. Rendant obsolète tous les vaisseaux de ligne alors en service. Son lancement en 1859 déclencha une course à l'armement naval. La coque en bois se détériorant cependant très vite. La Gloire fut radié du service en 1879 et détruit en 1883.


Visuels monnaies & fourreaux : ©euros-en-argent.fr