Emission d'une monnaie de 10€ et une de 50€ sur le Pourquoi pas?.

Série débutée en 2012, qui met à l'honneur le patrimoine français sur cinq ans, consacrée aux bateaux : « Grands navires français ».
Le nom original de ce voilier vient de la réponse que faisait, enfant, le commandant Jean-Baptiste Charcot aux personnes qui doutaient de sa volonté à devenir marin et explorateur. Le premier Pourquoi Pas ? fut construit en 1893, d’autres suivirent et permirent au commandant Charcot de franchir pour la première fois le cercle polaire arctique. L’explorateur disparut lors du naufrage du Pourquoi Pas ? IV, le 16 septembre 1936.
Face : Le voilier Pourquoi Pas ? est représenté toutes voiles affalées, au milieu des banquises du Pôle Sud. On distingue les icebergs et un planisphère à l’arrière-plan. L’ensemble est entouré d’un cordage faisant référence à l’univers de la voile.
Revers : composition commune aux voiliers que l’on retrouvera sur les cinq pièces de la série (un voilier par an sur cinq ans). La valeur faciale 50 euro ou 10 euro au centre du cercle de cordage. Sur le bord gauche de la pièce, on peut lire la mention « les grands navires français ». Le millésime est au centre de la barre, les « différents » à droite au-dessous de la barre.


  • Date : 12.05.2014BE 2014 Pourquoi pas, faceBE 2014 Pourquoi pas, revers
  • Valeur faciale : 10€
  • Tirage annoncé : 10 000 ex.
  • Qualité : Belle Epreuve
  • Métal : Argent 900⁄1000
    Cuivre 100⁄1000
  • Diamètre : 37mm
  • Tranche : lisse
  • Poids : 22.2g
  • Prix à l'émission : 53€BE 2014 Pourquoi pas, fourreau


  • Date : 12.05.2014BE 2014 Pourquoi pas, faceBE 2014 Pourquoi pas, revers
  • Valeur faciale : 50€
  • Tirage annoncé : 250 ex.
  • Qualité : Belle Epreuve
  • Métal : Argent 950⁄1000
    Cuivre 50⁄1000
  • Diamètre : 50mm
  • Tranche : Numérotation du tirage
  • Poids : 163.8g
  • Prix à l'émission : 415€

BE 2014 Pourquoi pas, fourreauTexte fourreau : Le curieux nom de ce navire d'exploration polaire vient de ce que, dans son enfance, le Commandant Jean-Baptiste Charcot répondait "pourquoi pas ?" à ceux qui doutaient de sa volonté de devenir marin et explorateur des terres polaires. Le premier Pourquoi Pas ? fut construit en 1893. C'est avec des bateaux portant ce nom qu'il franchira pour la première fois le cercle polaire arctique, qu'il montera la première expédition française en Antarctique en 1903. Le Pourquoi Pas ? IV fera naufrage avec Charcot à son bord à 30 miles de Reykjavik en 1936. Ce nom est de nouveau donné à un navire océanographique de l'IFREMER et du SHOM en 2005 en hommage aux bateaux antérieurs.


Visuels monnaies & fourreaux : ©euros-en-argent.fr