Emission d'une monnaie de 10€ sur le thème de la Semeuse, le teston.

Une nouvelle thématique est proposée pour la Semeuse depuis 2014 : les monnaies qui ont marqué l’histoire de France.
C’est à l’occasion des Guerres d’Italie (1494) que Louis XII, alors roi de France, découvre le teston, lourde pièce d’argent frappée depuis quelques décennies par les princes de la Renaissance Italienne. Caractérisée par la présence novatrice d’un portait renouant avec l’Antiquité, la monnaie prit le nom de teston (de l’italien testa, tête). Devenu duc de Milan, le roi de France procéda alors à des frappes identiques faisant ainsi revenir le portait, après des siècles d’absence, sur le monnayage royal. Les premiers testons frappés en France le seront surtout par François 1er’ (1515 – 1547), à Paris puis en divers ateliers du Royaume. Les portraits évolueront, suivant en cela l’avancée en âge du Roi. Ce teston datable des années 1540-47 marque la fin du règne du souverain. Le roi y est couronné et cuirassé selon une esthétique antiquisante caractéristique de la Renaissance Française alors en pleine vogue.
Face : apparaît une représentation de la Semeuse de Roty et les douze étoiles, évoquant les douze pays fondateurs de la zone euro, sont réparties sur le pourtour de la pièce. La figure féminine est encadrée du drapeau français en héraldique (traits horizontaux pour le bleu, lisse pour le blanc, traits verticaux pour le rouge). Le millésime « 2016 » est situé de chaque côté de la Semeuse, un « 20 » à sa gauche et un « 16 » à sa droite. Au centre droit de la pièce, derrière la Semeuse, les initiales « RF ». En exergue, les deux différents de chaque côté d'une étoile.
Revers : entouré d’un motif festonné. Il présente sur la partie droite la face et le revers du teston (A/+FRANCISCVS.D(ei).GRA(cia).FRANCO(rum).REX François roi des français par la grâce de Dieu : son buste cuirassé et radié à droite. R/ +NO(n).NOBIS D(omi)NE SED NO(min)I TVO DA GLORIA(m) Non pas à nous, mais à ton nom la Gloire : écu de France couronné dans un polylobe). Le champs à l’arrière plan est tapissé de motifs de la Renaissance : l’homme de Vitruve, le blason aux lis et à la salamandre, ou encore le château de Chambord, éléments représentatifs de l’époque de François 1er. On trouve en bas du revers la valeur faciale de la pièce.


  • Date : 01.02.2016BE 2016 Semeuse, faceBE 2016 Semeuse, revers
  • Valeur faciale : 10€
  • Tirage annoncé : 5 000 ex.
  • Qualité : Belle Epreuve
  • Métal : Argent 900⁄1000
    Cuivre 100⁄1000
  • Diamètre : 37mm
  • Tranche : lisse
  • Poids : 22.2g
  • Prix à l'émission : 55€


Visuels monnaie & fourreau : ©euros-en-argent.fr