Christophe BEAUX, PDG de la Monnaie de Paris, a présenté le programme monétaire et les axes que vont suivre la Monnaie dans les années qui suivent ce mardi 2 juillet.
Le maitre mot de ce programme est la continuité avec les 12 thèmes et les logiques de séries que l'on trouve depuis quelques années.
Toutes les monnaies frappées se rattachent à une série, afin de donner une profondeur de champ, qui va permettre aux collectionneurs de construire leur collection et de l'apprécier dans le temps...
Les éléments qui marqueront l'année prochaine seront nombreux :

  1. 1150 ans de l'institution Monnaie de Paris, ce qui la place dans les plus vieilles ou peut être la plus vieille, férus d'histoire donné votre avis...
  2. La Semeuse inaugurera une "sous série" pour célébrer les monnaies qui ont marqué l'histoire : 2014 : le denier de 864 - 2015 : le franc à cheval - 2016 : le dernier Tournoi - 2017 : le Louis d'or - 2018 : l'écu de six livres - 2019 : le franc germinal - 2020 : le nouveau franc, qui fêtera ses 60 ans.
    Ce ne sera pas une représentation de la pièce de monnaie qui sera au revers mais une réinterprétation qui utilisera certain de ces éléments et des éléments de l'époque.
  3. L'UNESCO inaugurera une autre "sous série" pour célébrer les monuments et les ponts que l'on trouvent sur les rives de la Seine du pont du Trocadéro au bout de l'ile Saint-Louis, partie qui a été classée par l'UNESCO en 1991.
    Voici un extrait des possibilités qui s'offrent à cette série : les Invalides, le pont Alexandre III, le musée d'Orsay, le pont Marie, le musée de la Légion d'Honneur, le jardin des Tuileries, le Grand Palais, le Petit Palais, le Louvre, le Pont des Arts, l'institut de France, l'ile Saint_Louis, la Conciergerie, la place Dauphine, musée du quai Branly, le pont neuf, le square du Vert-Galant, la statue d'Henri IV, la Concorde, l’Hôtel de la Marine, la Monnaie de Paris, la Samaritaine...
    Le principe de base est d'associer un monument rive gauche et un rive droite et celà sans limite de temps à ce jour...
  4. Les jeux d'été et d'hiver série des Jeux Olympiques, changent d'axe directeur et passent sur la célébration d'un grand évènement annuel, 2014 coupe du monde au Brésil.
  5. Nouvelle série, l'Excellence à la française qui va mettre en valeur chaque année un métier d'art et la technicité de la Monnaie qui constituera le patrimoine du savoir-faire en liaison avec le comité Colbert, dont la Monnaie fait partie, qui rassemble 75 marques du luxe ou de l'artisanat d'art, préservant les traditions et les métiers d'art très ancien.
    La série va s'articuler entre les monnaies frappées et un métier d'art sur visuels et packagin à l'image de ce qui a pût être réalisé par le passé avec le Taj Mahal avec Cartier et Goyard sur la monnaie de 1Kg.
  6. Nouvelle série Françaises et Français de la grande guerre, sur 5 ans, en prenant le choix de parler des personnes de la vie quotidienne et des événements qui ont pu marquer leur vie à l'époque, de manière à aborder le sujet avec des thèmes plus latéraux.
    Les visuels comporteront trois parties : les Françaises, les Français et un moyen de communication et au cours des années on va suivre l'évolution technologique qui a marque le siècle.
    Le détail officiel de la série sera dévoilé avec la publication du catalogue 2014.
    De nombreuses commémorations de la grande guerre seront émises par les Mints européennes, d’où la possibilité aux collectionneurs de construire une collection plus large sur la grande guerre.
    La démarche de la Monnaie s"inscrit parfaitement dans le programme officiel initié par la présidence française avec le comité de célébration de la grande guerre.